Le 4 décembre 2013, date historique pour l’avancée de l’abolitionnisme en Europe

Le 4 décembre 2013, la députée Ségolène Neuville a fait une intervention à l’Assemblée Nationale, avant le vote de la loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel.

Lien sur la vidéo de cette intervention : Explication de vote sur la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel

Capture Ségolène Neuville 2

Ségolène Neuville

Voici la transcription de quelques extraits de cette allocution :

« Nous pouvons collectivement être fiers de ce texte, parce qu’il met fin à la plus vieille injustice du monde. »

« Désormais (…) le rapport de force avec le client sera inversé »

« Nous pouvons être fiers collectivement de ce texte, parce qu’il responsabilise la société toute entière vis-à-vis des personnes prostituées »

« Ce texte responsabilise les clients des personnes prostituées en créant une infraction pour l’achat de tout acte sexuel. L’immense majorité des personnes prostituées, en France, sont étrangères et victimes de réseaux de traite des êtres humains. Poser cet interdit permet de faire prendre conscience aux clients qu’ils alimentent ces réseaux criminels avec leur argent. »

« Ce texte responsabilise toute la société en affirmant des valeurs humanistes et de progrès. Non, la prostitution n’est pas un métier comme un autre. Non, la domination d’un sexe par l’autre n’est pas une fatalité, pas plus que la domination des plus pauvres par les plus riches. »

« Nous pouvons tous être collectivement fiers de ce texte, car il participe à construire une Europe plus juste où les citoyens les plus précaires des pays les plus pauvres ne seront plus réduits en esclavage par les réseaux criminels pour le plaisir de quelques-uns. Aujourd’hui d’autres pays nous regardent. L’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas s’interrogent. Ces pays qui ont laissé fleurir les maisons closes sont devenus des plaques tournantes de la traite des êtres humains et ils sont en train d’en prendre conscience. L’enjeu est de taille. La France sera-t-elle un exemple pour toute l’Europe dans le combat contre les mafias et le proxénétisme ? C’est ce que nous souhaitons. »

« Avec ce texte, nous envoyons un message clair : la France n’est pas une terre d’accueil pour les réseaux criminels. »

« Ce texte va changer durablement notre société en profondeur. Votez-le (…) pour toutes les jeunes filles et pour tous les garçons qui nous écoutent et qui nous regardent. Votez-le pour eux, sans hésitation, pour qu’ils puissent vivre dans une société où la dernière forme d’esclavage aura été abolie »

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s